Bertincourt un jour, Bertincourt toujours !
Forum de la Mairie de Bertincourt des Royaumes Renaissants
Bertincourt un jour, Bertincourt toujours ! Index du Forum Connexion
Connexion S’enregistrer
FAQ
Rechercher
Groupes
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Un bleuet à l'Atelier ...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Bertincourt un jour, Bertincourt toujours ! Index du Forum -> HRP Spécial Admin -> Les archives du forum : Allergiques à la poussière s'abstenir -> Archives Publiques -> [PUBLIC] Village de bertincourt :
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Virbule
Villageois

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: Bertincourt
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Fév 2012, 19:26    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant


 ~ Un Cara blessée en Normandie confie au Cureuil et son Étoile l'éducation de sa fille ~

   

La jeune fille ne connaît ni la ville ni le couple de tisserands. Le couple lui n'a guère fréquenté de marmots si ce n'est la Princesse Bonbons Roses. Autant dire que l'inconnu le plus complet régnait des deux cotés.
Dans désespoir que la demoiselle soit moins friponne que la petite Squire, l'Atelier fut préparé pour son arrivé. La chambre du bas fut aérée et fleurie ... oui vous savez bien, ces fleurs qui poussent en hiver dont le nom m'échappe ... Pour sur qu'elles existent, je serai menteuse ?
Aller, trêve de bavardage et place à l'histoire ...

Un peu plus tôt ; un pigeon.

Citation:


Le 24 février 1460


Bonjour Virb',

Ce petit mot envoyé de quelque part en Flandres pour te demander de bien vouloir prendre en charge l'éducation religieuse de mon Aalix.

Je vous la confie à toi et Meth, le temps de son apprentissage et te charge de la baptiser également. Vous avez toute ma confiance et je sais que vous prendrez grand soin de mon petit trésor.

J'aurais juste une question.. Est il obligatoire qu'elle est un parrain ?


A très vite et merci d'avance,



Mille tendresses et léchouilles à vous deux,


Cara






Premier vole de la petite chouette étoilée.

Citation:

Bertincourt
Le 26 février 1460


Bonjour Océ,

Ton Cureuil et moi sommes très touchés par ta confiance et serions ravis d'accueillir ton Aalix.

Quand souhaitez vous que nous la recevions ? Où se trouve t'elle ? Souhaites tu que l'on aille la chercher quelque part ?

J'aurai plaisir à m'occuper de son éducation. De plus, nous recevons depuis aujourd'hui la visite de la Maman de Meth. Elle est prêtresse et pourra se charger hors de mes cours de veiller sur Aalix.


Pour te répondre, il n'est pas obligatoire qu'elle ai un parrain, c'est seulement conseillé. Étant moi même baptisée sans parrain ni marraine je sais que le manque d'un soutient peut parfois se faire sentir.

J'imagine qu'il ne doit pas être évident de voir grandir sa progéniture mais Aalix ne serait elle pas assez grande pour avoir un avis sur la question ?
L'on aura bien le temps d'en rediscuter.

Nous attendons avec impatience de tes nouvelles et souhaitons tous deux vous voir rapidement. Comment vas tu, où es tu, que fais tu actuellement ?


Bises Cara et grosses léchouilles de notre part à tous les deux.




Virb' et Cureuil qui se joint à moi





Écrit par Jacquotte la fidèle servante, qui veille sur la guérison de sa maitresse.
Citation:


Le 26 février 1460 :

M'dame Virbule,

Je m'permets d'vous répondre m'dame Oceade en étant incapable en ce moment. En effet, elle était en Flandres et c'te nuit des combats ont eu lieu.. elle est dans un état critique, deux flamands l'ayant laissé pour morte sur la route..

J'pense que dam'selle Lix va bientot s'présenter au Diocése mais faudrait lui indiquer l'chemin exact, l'est jeune et peut s'perdre aisément.
Pour le reste, j'pense que vot' maison lui conviendra parfaitement, je n'ose pas lui écrire, elle sait que j'ne le fais qu'si quequechose de grave est arrivé à ses parents.. Peut être pourriez vous lui écrire pour lui donner les consignes exactes..
J'sais qu'avec vous ma p'tiote qu'j'ai vu naitre sera entre de bonnes mains et que vous lui tairait l'état d'sa mére..
Je vous confie la petite et je me consacre à sa mère,

Respectueusement,


Jacquotte





Sur ces entre faits la demoiselle arriva.

_________________


Dernière édition par Virbule le Lun 5 Mar 2012, 22:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Fév 2012, 19:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aalix
The Lost

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 5
Localisation: Pas loin d'ici
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Fév 2012, 23:00    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

De l'Artois elle n'avait vu que Péronne, là où elle avait fait halte lorsqu'elle avait servi d'escorte à Monseigneur l'Evêque Thomas d'Azayes.. elle aurait bien poussé jusqu'à Berti pour voir la maison de vacances de ses parents mais les laissez-passer ne poussaient pas comme des champignons et même une jeunette comme elle aurait pu terrorriser les autorités vu qu'elle était membre du Domaine Royal..
De Berti, elle savait que c'était le village de repos et d'évasion de sa mère, le coup de foudre et tout ça.. plus un couple d'amis qui portaient de droles de noms.. l'Etoile et l'Ecureuil.. et c'est chez eux que sa mère l'avait expédié comme un paquet pour préparer sa pastorale et s'y faire baptiser.
Et par on ne sait quel miracle les papiers avaient été obtenus et  le bleuet avait donc pris la route, pleine d'appréhension et de curiosité, se demandant si elle serait bien acceptée par ce couple d'étrangers pour elle.. Sa mère avait parfois de drôles d'idées mais Aalix l'aimait profondément et c'est en petite fille sage qu'elle se présenta devant la demeure de ses "parrains" du moment.
Inspirant profondément, elle toqua à la porte, puis attendit qu'on vienne lui ouvrir, regardant les alentours de la maison.

_________________
Revenir en haut
MSN
Methea
Villageois

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 309
Localisation: Bertincourt
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Mar 2012, 11:55    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Methea avait été prévenu par son étoile de la venue de la fille d'Oce. Depuis le temps qu'il lui avait promis de descendre sur Mortagne pour faire connaissance... enfin le temps passe parfois si vite que l'on se laisse facilement déborder. Pour le coup, c'était elle qui se présenterait à Berti à la demande de sa mère. Virb et Meth avait la délicate mission de l'apprentissage d'Aalix. A la fois curieux et anxieux, l'ecureuil se demandait bien comment il allait pouvoir si prendre... par chance la plus grande partie était pour Virbule avec l'initiation religieuse. Bref... quelques questions le turlupinait... était-elle aussi taquine que sa mère ? Comment se sentirais t'elle en terre inconnue? et surtout ferait-il bon ménage à trois?
Methea prenait à coeur la tache de confiance donnée par le Cara. 


Virbule était à coté de lui, la jeune fille ne devrait pas tarder, il était prévu qu'elle montre le bout de son nez aujourd'hui. 


Tu crois que cela va bien se passer ? Tu crois.. qu'on saura... les quelques questions restèrent en suspens, trois coups venant de retentirent à la porte.


Regard un peu hirsute vers Virbule, lui faisant signe... va ouvrir va ouvrir... d'un geste de la main. Voyant sa chipie ne pas bouger ou peut être bien que lui même trop pressé de répondre à ses questions, il cessa de tourner en rond pour se diriger vers la porte. Dans la précipitation, il se cogna un peu à la table et ronchonna un peu.


On arrive on arrive ! Deux petites minutes... 


La porte grinça en posant sa main sur la poignée puis il l'ouvrit en grand, une jeune femme se trouvant devant. Methea sourit n'ayant pas de doute quand à la personne, les traits du visage familiers ne pouvaient pas tromper. Un instant silencieux, il laissa ses yeux glisser sur le visage de la jeune fille, se sentant tout d'un coup prendre un coup de vieux... la réalité reprenant le dessus. 


Aalyx? 


Non pas par manque de courtoisie... il ne lui proposa pas tout de suite de rentrer, attendant une réponse deja certaine...
Revenir en haut
Aalix
The Lost

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 5
Localisation: Pas loin d'ici
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Mar 2012, 12:57    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Elle sursauta légèrement en entendant la porte grincer, pleine d'appréhension quand à cette rencontre. L'homme qui ouvrit la porte, l'examina avec un sourire, ce qui la rassura quelque peu. La jeune fille se mordilla les lèvres puis regarda l'homme, le Cureuil, droit dans les yeux comme elle en avait l'habitude.. espérait elle sonder les pensées de celui qui lui faisait face ? Peut être, toujours est il qu'un franc sourire s'afficha sur ses lèvres et qu'elle répondit d'une voix claire bien qu'un peu timide :

C'est moi oui.. le paquet envoyé par votre Cara.. elle vous envoie toutes ses amitiés assorties de quelques.. euh.. léchouilles... et vous remercie encore grandement de m'accueillir ainsi..

La jeune fille toussotta puis reprit, triturant sa tresse d'un geste inconscient pour calmer sa nervosité et sa timidité :

Et je vous en remercie également..

Elle regarda le Cureuil et lui adressa un sourire, puis se saisit de son bagage, attendant qu'il la fasse entrer ou lui montre le lieu où elle séjournerait. Et, comme elle savait que c'était une personne taquine, elle se lança :

Hum.. dites moi.. avez vous l'intention de me faire dormir avec vos moutons dans le parc que vous avez construit avec mère ?

Rosissant légèrement de son audace, elle attendit sa réaction, ne doutant cependant pas trop qu'il prendrait cela avec humour.. Quoique le Cureuil pouvait être surprenant aux dires d'Oceade.
_________________
Revenir en haut
MSN
Virbule
Villageois

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: Bertincourt
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Mar 2012, 23:05    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

D'une rare impatience, Virbule voulu effleurer son fiancé pour se rassurer lorsque la porte se fit entendre. Trop tard, il était déjà parti ouvrir. Respiration profonde dans l'attente de la rencontre. Meth, tout à son éternel maladresse se cogna à l'huis en un fracas qui fit raisonner l'atelier. A n'en pas douter il était anxieux lui aussi.

Dans la précipitation il réussi tout de même à ouvrir et le portrait du MiniCara apparu dans l’entrebâillement de la porte. Nul doute possible, un éclat croquant de caramel au coin de l’œil. La jeune demoiselle était bien l'invitée tant attendue.

Adressant un sourire chaleureux à l'arrivante, l’Étoile resta cependant en retrait. L'empressement et l’anxiété de son Écureuil la désemparait. Fut un temps Meth avait vécu chez Oceade lors de sa fâcheuse mésaventure normande. Les retrouvailles avaient été compliquées et des tensions inexpliqués sur fond de jalousies étaient apparu entre Océ et Virb.
Ce pourrait il que l'inexplicable ai été fondé ? A cette soudaine lumière la presque fébrilité de son compagnon trouvait dans la petite caboche parfois torturé de l'Etoile un éclaircissement tout à fait limpide.

Heureusement à cette instant la jeune Aalix se permis une taquinerie. Le rose lui vint aux joues ainsi qu'une fossette discrète mais non moins charmante trahissant
la douceur d'un petit suisse au coin de ses lèvres ...
Une tornade en tête, pointe au cœur et douleur dans les entrailles la maitresse de maison s'approcha enfin. Il n'avait pas du s'écouler plus d'une seconde. En s’apprêtant à enlacer le MiniCara Virb se promis d'exorciser ses craintes de ne pouvoir un jour donner une famille à l'homme de sa vie.

Demoiselle, soyez la bienvenue à l'Atelier. Vous êtes ici comme chez vous. Sachez que vos parents ont vécu quelques temps chez nous avant leur mariage.
Nous vous avons préparer la chambre de votre mère ce qui vous épargnera la bergerie.


Appréciant discrètement la friponnerie Frabel, en un clin d’œil Virbule invita la jeune fille à la suivre un peu plus avant dans la maison.
On ne laisse pas les inviter prendre racine sur le seuil ... l’Écureuil avait la tête ailleurs pour sur.



_________________
Revenir en haut
Aalix
The Lost

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 5
Localisation: Pas loin d'ici
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Mar 2012, 09:40    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Elle attendait la réponse du Cureuil lorsque l'Etoile s'avança vers la jeune fille. Si Alix était anxieuse ses deux "parrains" ne l'étaient pas moins apparement. L'Etoile la serra contre elle et la jeune fille s'en trouva un peu embarrassée, non pas qu'elle n'appréciait pas mais leur acceuil lui faisait chaud au coeur. Sa mère lui avait rempli le cerveau d'histoire avec eux deux pour principaux sujets. Le plus souvent revenait le séjour forcé du Cureuil, les deux mois passés ensemble suite à sa malencontreuse rencontre avec des Normands un peu trop zélés. Oceade en gardait encore la trace, essentiellement celle de sa découverte au petit matin puis les jours et les nuits passées à soigner le Sieur Methea. Et si un lien déjà spécial les unissait tous 3 du fait de leur origine, ce même lien s'était renforcé avec le Cureuil.. comment aurait pu en être autrement puisque le Cara avait eu entre ses mains la vie de Meth ?
Elle sortit de ses pensées puis répondit à l'étreinte de l'Etoile, lui glissant une bise sur la joue, peu adepte des léchouilles. Pourvu qu'ils lui épargnent le baptême dans la fontaine de Berti...


Ma mère m'a dit cela oui.. elle m'a dit aussi que ses séjours chez vous étaient parmi ses meilleurs souvenirs, nul doute que ce sera le cas pour moi aussi. Maman dit que vous êtes ses plus proches et fidéles amis malgré la distance et que c'est pour cela qu'elle vous a confié ma... garde.

Sourire franc puis elle emboita le pas à Virbule, pénétrant dans leur maisonnette, le Cureuil restant légèrement en arriére et refermant la porte qui grinça d'une façon qui parut amicale au bleuet.
Légère hésitation puis :


Vous savez vous pouvez me tutoyer.. J'ai tellement entendu parler de vous que j'ai déjà l'impression de vous connaitre..
_________________
Revenir en haut
MSN
Methea
Villageois

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 309
Localisation: Bertincourt
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Mar 2012, 23:24    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Methea toujours statique au pas de la porte se fit devancer par son étoile. Il avait.. ce petit plus qu'il aimait chez elle, cette facilité à aborder. Même si elle n'était pas à l'aise intérieurement elle savait le garder pour elle. Et la Methea n'en doutait pas... milles questions devaient traverser son esprit.


Citation:
Hum.. dites moi.. avez vous l'intention de me faire dormir avec vos moutons dans le parc que vous avez construit avec mère ?




Un peu surpris de la réplique de la mini Cara, Methea ne put s'empêcher de sourire en pensant "jeune et déja enclin à la taquinerie... cela promet".
Citation:
Demoiselle, soyez la bienvenue à l'Atelier. Vous êtes ici comme chez vous. Sachez que vos parents ont vécu quelques temps chez nous avant leur mariage. 
Nous vous avons préparer la chambre de votre mère ce qui vous épargnera la bergerie.




Oui oui ! tu as raison... la chambre bien mieux que la bergerie...bien qu'il fasse aussi chaud dans les deux.


Sourire dans la direction de Virbule avant de se rapprocher et lui caresser la joue d'un petit geste de la main. Se tournant à nouveau vers Aalix.


On va vous laisser vous installer...tranquillement mais sans vous laisser trop de temps, vous m'avez l'air déjà bien friponne... en repensant à la bergerie.
Citation:
Vous savez vous pouvez me tutoyer.. J'ai tellement entendu parler de vous que j'ai déjà l'impression de vous connaitre..




mmmh... bien bien ! et ce voyage pas trop harassant? Souhaites-tu boire ou grignoter quelques choses avant que Virbule ne te fasse faire le tour de la maison ?
En tout cas, je suis... enfin,nous sommes deux ravis de t'accueillir ici. Soit la bienvenue dans notre petite demeure.
Revenir en haut
Aalix
The Lost

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 5
Localisation: Pas loin d'ici
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Mar 2012, 12:28    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Elle regarda le couple devant elle, sourit en les voyant si unis puis reprit son sac et entra dans la maisonnette. L'intérieur lui plut immédiatement par sa simplicité ce qui la changeait grandement de Carrouges où les couloirs étaient nombreux et les piéces éparpillées.
Oui, son séjour promettait d'être plaisant, loin des contraintes dues au rang de ses parents.
Elle rit à la réflexion du Cureuil et se dit qu'il n'avait pas fini de subir quelques taquineries.


Et bien.. le voyage fut un voyage de découverte.. Je connaissais l'artois grace aux récits de ma mère mais je n'y étais venue que rapidement, sans trop m'avancer loin de la frontière.. Quand à grignoter ce serait avec plaisir.. Quelques noisettes peut etre ?

Elle pouffa de rire à cette boutade puis s'assit près de la cheminée où brulait un feu joyeux. Elle n'était pas fatiguée et préférait de loin visiter la maison de ses hotes et voire même aller faire quelques papouilles aux moutons.
_________________
Revenir en haut
MSN
Methea
Villageois

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 309
Localisation: Bertincourt
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012, 17:43    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Methea en l'entendant réclamer des noisettes. Une taquinerie.. à son tour à l'intention d'Aalix .. 


Des noisettes? Nan nan ! je n'en donne pas... aprés je n'ai plus rien à grignoter et je ne partage pas ! Mais Virbule se fera un plaisir de te préparer un petit quelque chose à grignoter. 
Je vois.. que ta mère nous a bien décrit.. avec nos péchés mignons.
Enfin je me répète mais soit la bienvenue... et fait comme chez toi. A parler moutons, il va falloir que je pense à aller les nourrir, ou peut être une occasion pour toi de faire connaissance ? Riri, Fifi Loulou et Zaza... et dire qu'ils nous sont utiles ! Virbule a des doigts de fée pour transformer la laine et la peau en vétement chatoyant. 
Mmh.. je vais pas t'embêter avec cela dès maintenant. 


Un petit sourire pour la demoiselle, avant de se tourner vers Virbule.


Je vais vous laisser toutes les deux, le temps d'aller m'occuper des bestioles puis je vous rejoins. Non? Cela laissera le temps à mini Cara... euuh Aalix de papoter un peu et de poser ses affaires.
Revenir en haut
Aalix
The Lost

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 5
Localisation: Pas loin d'ici
Féminin

MessagePosté le: Dim 1 Avr 2012, 09:13    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ... Répondre en citant

La jeune fille sourit en entendant le lapsus involontaire de Meth.. Mini cara, cela ne la gênait pas, la ressemblance avec sa mère étant apparement frappante et elle en était presque fiére.
Elle regarda Virb' puis Meth, leur sourit puis
:

Si cela ne vous dérange point.. j'aimerais aller à la rencontre de vos moutons et ainsi voire le parc construit avec mère.

Nous grignoterons ensuite, si cela vous convient.

Elle attendit ensuite la réponse des adultes, se sentant déjà comme chez elle, dans leur maison.
_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21    Sujet du message: Un bleuet à l'Atelier ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Bertincourt un jour, Bertincourt toujours ! Index du Forum -> HRP Spécial Admin -> Les archives du forum : Allergiques à la poussière s'abstenir -> Archives Publiques -> [PUBLIC] Village de bertincourt : Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.